Histoire de Sainte Angèle (vers) 1474-1540

“... Je serai toujours au milieu de vous, aidant vos prières...” (Dernier Legs, Sainte Angèle)

Profondément engagée dans un monde de contrastes marqué par la souffrance, Angèle Merici nous apparaît comme une belle figure de la féminité. Elle était contemplative, captivée par le Seigneur qu’elle cherchait et qu’elle trouvait partout. «Partout» pour elle signifiait non seulement au cours de longues heures de prière mais aussi là où elle sentait qu’elle devait agir, en chaque personne qu’elle rencontrait ..., et dans chaque service qu’elle rendait en fonction des besoins et des circonstances. Des laïcs actifs et dévoués ont trouvé en elle un leader inspirant, profondément fidèle à l’Église...

Statue de Sainte Angèle Merici, Venray – Pays-Bas

En lisant et en interprétant les signes des temps, elle fut amenée par l’Esprit à initier un mode de vie entièrement nouveau qui évolua progressivement au fur et à mesure qu’elle avançait, étape par étape, en réponse à l’appel de Dieu.

Pour en savoir plus sur sa vie, cf. ces deux vidéos:

Dates importantes
Angèle est née vers 1474 in Desenzano, au Nord de l’Italie actuelle.
Bientôt, la famille déménage et s’installe hors de la ville dans une ferme nommée Le Grezze où Angèle se familiarise avec la campagne.
La maison familiale: Les Grezze

La maison familiale: Les Grezze


C’est là aussi que son père lisait à ses enfants la vie des saints, ce qui a influencé Angèle tout au long de sa vie.
Pietro Calcinardo, Duomo Desenzano

Pietro Calcinardo, Duomo Desenzano


Vers 1490, ses parents et sa sœur aînée meurent et elle va, probablement avec son jeune frère, vivre chez son oncle Biancosi à Salò. Elle continue à mener une vie austère, même dans les milieux plus aisés de Salò. C’est sans doute là qu’Angèle est devenue tertiaire franciscaine.
Lac de La Garde

Lac de La Garde


Plus tard, elle retourne aux Grezze où elle reste pendant environ 20 ans.
En 1516, ses supérieurs franciscains lui demandent d’aller à Brescia pour aider Caterina Patengola qui avait perdu son mari et ses fils. Chez celle-ci, elle rencontre Antonio Romano qui lui loue ensuite une maison dans laquelle elle vivra pendant 14 ans.
La cathédrale de Brescia

La cathédrale de Brescia


En 1524, Angèle part en pèlerinage en Terre Sainte avec ses cousins Biancosi et Antonio Romano. Au cours du voyage, elle perd la vue et ne peut voir les lieux saints qu’avec les yeux du cœur.
En 1525, elle se rend à Rome pour l’Année Sainte et est reçue en audience par le Pape Clément VII.
Pietro Calcinardo, Duomo Desenzano

Pietro Calcinardo, Duomo Desenzano


Deux fois, elle se rend en pèlerinage à Varallo pour visiter les « stations » des événements de la vie de Jésus et en 1529, quand Brescia est menacée d’invasion, elle se rend avec Agostino Gallo et sa famille à Crémone. À leur retour, elle vit quelques mois avec la famille d’Agostino près de l’église de San Clemente.

Durant sa vie à Brescia, elle accueille tous ceux qui viennent à elle pour obtenir son l’aide : personnes qui demandent sa prière ou des conseils pratiques, qui cherchent à se réconcilier, riches seigneurs, théologiens, prédicateurs et gens ordinaires de la ville. Elle est particulièrement attentive à des jeunes femmes qui recherchent une vie de consécration sans entrer dans un monastère, et elle se sent appelée par Dieu à créer quelque chose de nouveau dans l’Église.

Dans les dernières années de sa vie, elle s’installe dans une chambre près de l’église de Saint-Afre. Elle rassemble ses compagnes et dicte sa Règle, ses Avis ou conseils pour les «colonelles» (vierges responsables et formatrices) et son Testament à l’intention des dames «matrones», (garantes de la Compagnie devant les autorités). Enfin, le 25 novembre 1535, elle fonde la Compagnie de Sainte Ursule – permettant à des femmes de son temps de vivre une consécration radicale au Seigneur sans vœux ni cloître.
Compagnie de Sainte-Ursule – Filles de Sainte-Angèle

Compagnie de Sainte-Ursule – Filles de Sainte-Angèle


Elle meurt le 27 janvier 1540 et est canonisée le 24 mai 1807 par Pie VII.

Reliques de Sainte Angèle Merici, Brescia

Écrits
Écrits Les Écrits de Sainte Angèle Merici se composent de trois parties: Règle, Avis et Testament. Le manuscrit de la plus ancienne version de la Règle de Sainte-Angèle se trouve à la Bibliothèque Trivulziana de Milan, et s’intitule: Regola della Compagnia di Sant’Orsola.

Iconographie
Ste Angèle Merici est devenue une source d’inspiration pour de nombreux artistes qui, à travers leurs œuvres, ont essayé de commémorer sa vie et ses activités.
Chansons, tableaux, sculptures et autres œuvres d’art sont devenus une réflexion et une expression de la spiritualité d’Angèle et la double et unique charité pour Dieu et pour les âmes (cf. Premier Legs).
De nouvelles représentations continuent d’être créées, nous rappelant ses paroles: Je serai toujours au milieu de vous ... (Dernier Avis, 20)

Galerie sur le site internet des Ursulines de l’Union Romaine de la province de France/Belgique/Espagne

Pour en savoir plus sur la vie de Ste Angèle aller aux Galeries / Vidéos: